RGPD et protection des données : ce qui change pour les entreprises

rgpd

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur en mai dernier dans l’Union européenne, responsabilise davantage les entreprises en créant un même cadre réglementaire au niveau européen. Auparavant, chaque pays de l’UE possédait sa propre législation en matière de protection des données. Désormais, l’ensemble des CNIL européennes veillent à l’application des exigences du RGPD, dont l’ambition est de créer un vaste marché numérique au sein de l’Union, lequel pourrait générer jusqu’à 415 milliards d’euros par an.

Un vaste marché numérique de 500 millions de clients potentiels

Or, pour créer de la richesse, les industries du numérique s’appuient principalement sur les données. Des données personnelles qui représentent un véritable enjeu stratégique pour les acteurs de ce marché, qui compte pas moins de 500 millions de clients potentiels dans l’Union européenne. En créant un seul et même marché numérique, commun à toute l’UE, le RGPD permet ainsi aux organismes faisant usage de données personnelles d’accroître leurs activités, mais en contrepartie, ces dernières doivent désormais s’engager à faire preuve de plus de transparence dans la protection des données.

Le droit à l’oubli, exigence fondamentale de la protection des données


Les entreprises vont devoir gagner la confiance des citoyens afin que ces derniers acceptent plus facilement de partager leurs données personnelles. Pour cela, elles vont devoir se mettre en accord avec l’application du RGPD, qui exige que l’ensemble des responsables de la chaîne de traitement de données garantissent aux individus un certain nombre de droits. Parmi ces exigences concernant le respect de la vie privée, celle du droit à l’oubli est fondamentale. Désormais, tout utilisateur a le droit d’exiger la suppression définitive de ses données personnelles récoltées par un organisme. Il peut également en demander la portabilité, c’est-à-dire obtenir la liste complètes des informations personnelles collectée, mais aussi les modifier. En outre, la protection des données doit être renforcée afin de garantir aux personnes concernées le respect de leur vie privée.